Editorial

Edito Décembre 2020
par l’Abbé Thierry Vandemoortele, curé

Père Thierry Vandemoortele, curé de Bondues

L’humble famille de Bethléem

La famille est dans tous ses états. Autrefois le modèle était simple : papa, maman et les enfants, une «sainte famille» en quelque sorte ! Aujourd’hui c’est le choc des recompositions, des familles monoparentales… Impossible d’en trouver deux qui se ressemblent. Pourtant une famille est une famille, cellule de base qui transmet la vie et impose aux parents la responsabilité d’éduquer leurs enfants et de les préparer à devenir adultes. C’est là que prennent racine les vertus familiales : respect, tolérance, compréhension, patience. Le pape nous encourage à «nous approcher des crises matrimoniales avec un regard qui n’ignore pas leur charge de douleur et d’angoisse» (AL 234) pour renforcer l’amour et aider à guérir les blessures de la vie familiale.
La famille est une école de lien social. Leur fécondité se déploie de façon concrète et elles sont appelées à s’ouvrir «à la solidarité envers les pauvres, l’ouverture à la diversité des personnes, la sauvegarde de la création, la solidarité morale et matérielle envers les autres familles surtout les plus nécessiteuses, l’engagement pour la promotion du bien commun, notamment par la transformation des structures sociales injustes…» (AL 290). La famille est enfin le lieu de la transmission avec chacun ses dons, ses envies et ses relations. Le défi pour nos paroisses est celui de l’annonce de l’Évangile à ces familles et doit réveiller notre créativité missionnaire.

Noël est une grande histoire de famille et nous y retrouvons notre cœur d’enfant, plein de souvenirs heureux. L’humble famille de Bethléem, une famille «ordinaire», où l’enfant chemine dans son mystère entouré d’amour et où les parents apprennent qu’il ne leur appartient pas.
Noël nous convie à être une Sainte Famille car Jésus, Parole en notre chair, nous montre le visage de Dieu. Visage paternel qui nous rassemble en sa maison, visage fraternel de Celui qui marche sur nos routes, visage maternel, plein de tendresse, qui donne l’Esprit par lequel nous naissons à la vie éternelle.
C’est toute la grâce de Noël !

AL = «Amoris Laetitia» ; Exhortation apostolique du pape François sur l’amour dans la famille du 19 mars 2016