Editorial

Edito Juin 2022
par l’Abbé Thierry Vandemoortele, curé

 
« Reposez-vous un peu ! »

A l’approche de l’été, après deux années de repos forcé, de jauges et de restrictions, nous voilà libres de notre temps et de nos déplacements ! Cet été, après de longs mois d’activités, fini de courir, terminé les courriels, blogs, Facebook et autres visios, nous avons besoin de refaire le plein. Transat au soleil, farniente, barbecues, autant de signes d’une convivialité retrouvée.

Il ne s’agit pas de rester sans rien faire mais de consentir à lever le pied de l’accélérateur, ne plus regarder sa montre et quitter nos écrans pour écouter le rythme silencieux du temps, bref, de laisser du temps au temps.

Notre pause estivale sera peut-être consacrée à la culture, à l’art, au sport ? Cette liberté nous offrira un chemin de bonheur en nous laissant le loisir de penser, de contempler, de nous cultiver, de nous émerveiller. Ce temps libre rend possible nos capacités d’inventer, de créer, de rêver. Nous nous « viderons la tête » pour la remplir de ce qui donnera un sens à notre existence.

« Notre temps est une dimension de l’éternité de Dieu. » (1) Dans nos vies agitées nous avons besoin de nous réfugier dans le calme pour écouter battre le cœur de la vie, le cœur de Dieu, le cœur d’un Amour qui ne s’entend que dans la sérénité. « Venez à l’écart… et reposez-vous un peu » (2) cette invitation est l’amicale prévenance de Jésus qui comprend la rudesse de la vie de missionnaire de ses amis. Il convie ses disciples à un moment de ressourcement pour retourner à la mission, différents et capables de nouveaux défis. Aller à l’écart pour être avec Jésus, se retirer pour demeurer avec lui, pour faire silence, pour mieux aimer et nous laisser aimer par Dieu.

Cet été nous avons l’opportunité de prier, de relire notre histoire à la lumière de la Parole de Dieu pour retrouver des forces nouvelles. Je vous souhaite de vous reposer un peu et de prendre un « bain de Dieu » en étant sensibles aux dons qu’Il vous procure.

Heureuses et ressourçantes vacances ; en septembre nous aurons besoin de « Serviteurs joyeux et créatifs » (3) pour répondre à la mission de notre paroisse.

(1) Marie-Dominique CHENU.
(2) Marc 6, 31
(3) Lettre pastorale de Mgr Laurent Ulrich, archevêque de Lille – Mars 2020.