ACI – historique et actualité


Un peu d’histoire :
L’ACI naît dans les années 1930 avec Marie-Louise Monnet, sœur de Jean Monnet. En assistant à une célébration de la JOC (Jeunesse Ouvrière Chrétienne), elle prend conscience que les « apôtres immédiats des ouvriers seront des ouvriers ». Elle se dit que « les apôtres du monde industriel et commerçant seront des industriels et des commerçants. ». Ainsi naît l’Action Catholique des Milieux Indépendants avec d’autres  mouvements comme l’ACE, la JIC, JICF, CRM, EDC, MCC,….
L’ACI est un mouvement apostolique au sein de l’Eglise, lié à la Conférence des évêques de France. Il est porteur d’une spiritualité fondée sur la relecture de vie. L’ACI aide des croyants à agir avec d’autres dans le monde et la société, au nom de l’Évangile. « Je ne vois pas d’autres endroits où j’aurais pu aborder, réfléchir et approfondir ce qui me constitue tant affectivement, moralement, que religieusement ».
L’ACI est un mouvement national, et international. En France, il regroupe près de 8 000 personnes.
Qui sont les milieux indépendants ? Nous disons que ce sont les personnes qui ne sont pas du milieu ouvrier. Cela rassemble les salariés, employés, cadres, enseignants, entrepreneurs,…

L’ACI dans le mouvement :
Sur le diocèse de Lille, l’ACI rejoint 550 personnes réparties en 80 équipes de femmes, d’hommes, de couples. Chaque équipe de 6 à 8 personnes étant accompagnée par un prêtre, diacre ou laïc ayant une formation pour cette mission.  Certains sont proches de l’Eglise, engagés, d’autres nous disent « l’ACI est mon seul lieu d’Eglise ». Les équipes sont constituées de personnes du même milieu, de la même tranche d’âge, car c’est en vivant les mêmes réalités que nous pouvons mieux nous comprendre, mieux nous accepter, et mieux nous laisser transformer.
Nous REGARDONS notre vie quotidienne, familiale, professionnelle, associative, politique, …  Ensemble nous DISCERNONS en quoi elle est déjà signe de la présence de Dieu dans notre monde quotidien et comment vivre en y mettant un peu plus d’amour que d’ordinaire en nous laissant TRANSFORMER par les autres, mais aussi par l’Autre.
Nous avons l’habitude de dire que dans un monde mouvementé, où nous avons du mal à prendre du temps, à prendre du recul, c’est justement l’occasion de se poser avec d’autres pour découvrir ce que nous vivons, éclaircir le sens de notre vie, guider nos vies dans les pas du Christ. Oui, notre vie est  bien le texte de notre foi. Jésus-Christ est bien vivant au cœur des relations humaines. « Dans notre vie de tous les jours, elle m’aide à avoir une attitude responsable, tournée vers les autres. Elle m’aide aussi à mieux reconnaître les signes de la présence de Dieu parmi nous. C’est une chance pour donner du sens à ma vie »
Les actes des apôtres continuent de s’écrire dans notre monde, nous continuons de les lire et de les écrire. « L’ACI nous rapproche de Dieu, du Christ venu parmi les hommes. Elle nous rappelle sa présence dans nos lieux de vie ».

L’ACI dans le monde :
Pour nous aider à cheminer, le mouvement nous propose une revue « Le Courrier » qui crée du lien entre toutes les équipes de France et nous permet d’appréhender chaque année un thème tout droit sorti des comptes rendus que font les équipes, mais aussi des questions de notre société. Cette année nous abordons le thème : « le temps, liberté ou esclavage ? ». Thème d’actualité, n’est-ce pas ?  Thème qui rejoint tous les âges, toutes les personnes, quoi qu’elles vivent.
Nous méditons aussi 8 textes de la Bible proposés par le mouvement. Cette année, nous travaillons « Le pardon reçu, une grâce à partager ».
La richesse de la spiritualité de l’ACI, sa capacité à aider les personnes à regarder leur vie, leur permettre de se poser, de réfléchir avec d’autres et de faire le lien avec le Christ permet à l’ACI de  proposer des rencontres pour tous autour de thèmes de société. Comme la soirée avec Mgr Podvin, ou participer au festival du film diocésain le 26 avril au Fresnoy, découvrir un peu mieux le thème du pardon avec Mgr Podvin le 4 février,  proposer une soirée pour des personnes divorcées et seules, ou encore des soirées sur la communication entre parents et enfants, entre institutrices. A chaque rencontre, des témoignages de vie, des partages, des réalités différentes qui nous évangélisent et nous aident à consentir au réel de notre vie, de la vie du monde.

Vous courrez, vous n’avez pas le temps !
Vous pouvez vous poser en ACI et réfléchir avec d’autres à ce que vous vivez et pourquoi.

Contacts :
Marie BONDUEL

Retour sur la page principale de l’ACI